Bio à la cantine – loi EGAlim

Bio à la cantine – loi EGAlim

La loi EGAlim du 30 octobre 2018 prévoit un ensemble de mesures pour la restauration collective. C’est un levier d’action essentiel du nouveau Programme national pour l’alimentation (2019-2023) afin de favoriser l’accès de tous à une alimentation plus saine, sûre et durable !

Depuis septembre 2020 , de plus en plus de produits locaux et bios sont introduits dans les menus de la cantine.

Pour exemple sur les semaines 11 et 12 du mois de mars, 4 produits bios seront servis :

compote le 11, yaourt sucré le 12, semoule le 16 et yaourt aux fruits le 18 .

 

De même des repas végétariens sont proposés toutes les 2 à 3 semaines c’est à dire sans viande, ni poisson

mais ils peuvent contenir des protéines animales (œufs et produits laitiers).

La restauration collective sera-t-elle obligée de proposer du bio ?

En effet ! Selon l’article 24 de la loi EGalim, ce ne sont pas moins de 50% de produits durables et de qualité que devront proposer les services de restauration collective, comprenant au moins 20% de produits issus de l’agriculture biologique.

Par produits de qualité et durables, on entend les ingrédients bénéficiant :

  • des signes de qualité (SIQO),
  • des mentions valorisantes (fermier, produit de la ferme, HVE, IGP, AOC/AOP, Label Rouge)
  • du logo “Région ultrapériphérique” (pour la traçabilité des produits alimentaires et les circuits courts).

On compte aussi les produits issus du commerce équitable ou de la pêche durable